Nations

Le Royaume de Tôniel

Capitale: Yselda

Influence Politique: Roi

Gouvernement: Monarchie

Gentilés: Tônellien, Tônellienne

Influence Religieuse: Le culte de Mérion 

Nom de l’armée: L’Armée Royale

Race majoritaire: Humain

Jadis, le Royaume de Tôniel était une terre divisée en plusieurs seigneuries, où les chefs de guerres s’affrontaient à la quête de pouvoir. Profitant de cet état de conflit, l’Empire de Tìmor s’empara de la plupart des terres frontalières. Tôniel, premier Roi des plaines du Mont et chef de guerre, rallia tous les seigneurs sous sa bannière. Le seigneur Tôniel donna son nom au regroupement des seigneurs qui se battaient pour le même objectif, survivre.

 

La guerre fut sanglante et meurtrière mais le seigneur et ses troupes avaient l’avantage puisqu’ils connaissaient bien le territoire et le maîtrisaient. Le Roi et son armée réussirent à repousser l’Empire de Tìmor et les deux ennemis signèrent un traité de paix; l’Empire laisse le nouveau Royaume en paix en échange d’une taxe d’or. Ce tribut est à renouveler aux trois ans sans quoi, le sang des guerriers pourrait de nouveau rougir les frontières. 

 

À ce jour, le Royaume de Tôniel est prospère. Elle vit en grande partie de l’élevage de chevaux et de l’agriculture sur les immenses plaines du Royaume. Au Mont, près des montagnes, l’extraction de sel permet de subvenir aux coûts qu’occasionnent l’importante force militaire du Royaume, nommée l’Armée Royale, une importante force terrestre dont la cavalerie n’a pas d’égal. 

 

Tous les Tônelliens se doivent de travailler et de veiller à la prospérité du Royaume et, par le fait même, la leur. Ceux étant inaptes à travailler pour le Royaume sont remis aux soins de leur famille respective ou placés dans les hospices du culte de Mérion lorsque ceux-ci n’en n’ont pas.

 

Mérion est le dieu des chevaliers et le protecteur des plus démunis. Il occupe une part importante de l’identité du peuple de Tôniel. Une grande basilique lui est dédiée au centre de Yselda, la capitale du royaume. C’est également en périphérie d’Yselda que se trouve le plus grand des Cénacles. C’est à cette endroit que les mages et les érudits s’exercent dans leur art afin d’y exceller.