Nation

Le Pays d’Hârag

Capitale: La pierre d’Olgamar

Influence Politique: Conseil des chefs des tribus 

Gouvernement: Conseil des tribus 

Gentilés: Hâraks 

Influence Religieuse: Le culte dOlgamar

Nom de l’armée: Les Ravageurs

Race majoritaire: Orque

Les orques ont un passé fort triste (Voir le document sur le culte d’Olgamar). Après la Grande Libération, ils se sont séparés en deux sous-groupes faisant tout de même partie du pays d’Hârag.  

 

Le premier est formé les habitant des Hautes-Terres et qui sont les plus agressifs et barbares. Ils sont divisés en multiples tribus de guerriers, dont le seul but est de défendre leur ligne frontalière avec leurs anciens tortionnaires : les elfes des Ténèbres. Il est par ailleurs le seul territoire où il n’y a aucun accès pour que ceux-ci puissent sortir des sous-sols.  

 

Au bas de la rivière Opinaka, on retrouve ceux ayant fui l’agressivité des combats. Ils veulent une vie pacifique restant ainsi loin des combats territoriaux. Ils ont construit une immense cité nommée La puissante ville fortifiée d’Olgamar où liberté et paix règnent, contrairement au climat de guerre et de vengeance de leurs confrères des Hautes-Terres. C’est à cet endroit que de nombreuses tribus d’orque vivent de la culture de céréales, mais surtout de houblon. C’est pour cette raison qu’ils sont devenus de riches pourvoyeurs de nourriture pour leurs cousins guerriers. 

 

Les orques prient le grand Olgamar, celui qui a libéré les orques de l’emprise des elfes des Ténèbres. Le culte prône la liberté et la guerre. Olgamar est pour les orques une haute figure de leur histoire, le héro de leur nation. On dit que les chamans des tribus ont le pouvoir de se connecter avec lui afin d’obtenir sa puissance, toutefois, la vision des dogmes d’Olgamar diffère entre les orques.  

 

Les orques du Haut pays ont une vision totalement différente de la libération de ceux du Bas. Pour leur part, les orques vivant dans le Bas du Pays d’Hârag pensent qu’ils ont obtenu leur liberté après la Grande Libération, que les elfes des Ténèbres ont quitté leur terre et que la guerre est terminée, les laissant ainsi libres. À l’inverse, les orques vivant au Haut du pays pensent que la guerre n’est pas terminée et que tant que les elfes des Ténèbres ne seront pas exterminés, ils n’auront jamais leur liberté. 

 

Les divers chefs de tribus qui se partagent le pouvoir politique : le plus fort de la tribu est digne de la diriger. Ainsi, tous les membres de la tribu ont la liberté de provoquer leur chef en duel dans le but de détrôner celui-ci et de se voir remettre le titre de chef. 

 

C’est lors de la rencontre annuelle à la pierre d’Olgamar, que les chefs des tribus se réunissent pour discuter des problèmes frontaliers et des intérêts des différentes tribus. C’est également lors de cette réunion qu’est nommé le Krégërr, au terme d’un grand tournoi au cours duquel se succèdent des combats à mort dont le dernier survivant se voit obtenir le titre. Le Krégërr a la lourde responsabilité de gouverner la puissante ville fortifiée d’Olgamar, secondé de tous les chefs de tribus.